Qu’est ce qu’une pharyngite ?

La pharyngite est une inflammation aiguë du pharynx et des tissus lymphoïdes environnants, comme les amygdales, à ce moment là on parle de pharyngo-amygdalite, elle peut être aussi associée au nez, c’est ce qu’on appelle une rhinopharyngite. En général, elle est d’origine bactérienne ou virale, mais elle peut également être non-infectieuse. Elle est plus fréquente en période hivernale. On distingue deux types, la pharyngite aiguë et la pharyngite chronique.

Symptômes

Le premier type se distingue par une douleur locale accentuée à la déglutition et peut être accompagnée de fièvre. Les amygdales peuvent également être atteintes. Tandis que le deuxième type se caractérise par des douleurs plus ou moins intenses dans la gorge et à la déglutition accompagnées d’une sécheresse du pharynx.

Causes

La pharyngite chronique est due à une faiblesse de la muqueuse du pharynx, à une consommation excessive d’alcool et de tabac, à une rhinite chronique et au reflux gastro-œsophagien.
Par contre, la pharyngite aiguë est causée par une inflammation de l’oropharynx qui se trouve en haut de la gorge, qu’on appelle communément angine. L’agent causal peut être un virus dans la majorité des cas ou une bactérie notamment le streptocoque.

Traitement

La forme aiguë se soigne par des antalgiques et des collutoires, à part si elle est d’origine bactérienne, à ce moment là, on utilise des antibiotiques.
La forme chronique se traite par des soins locaux pour réduire les douleurs et la sécheresse du pharynx, mais il faut savoir que la première étape du traitement est la détermination de l’agent causal. Dans ce cas, les cures thermales peuvent être envisagées.

Prise en charge

Les cures thermales doivent être prescrites par le médecin, elle dure 3 semaines en général et elles sont prises en charge par la sécurité sociale, de ce fait, l’assuré social bénéficiera d’un remboursement à 70% de la surveillance médicale sur la base du tarif de convention et à 65% des frais pour les soins médicaux effectués durant la cure, pour une couverture plus ample, le patient peut adhérer à une assurance santé.

Prévention

  • Se lavage les mains avec du savon après le contact avec une personne infectée,
  • Utiliser des mouchoirs,
  • Se servir de son coude pour éternuer ou tousser,
  • Désinfecter les jouets et les poignets des portes avec un produit alcoolisé de préférence,
  • Se faire vacciner contre les virus causant le rhume.