Qu’est ce qu’une Invagination intestinale aiguë ?

L’invagination intestinale aiguë désigne le repliement brusque d’une partie de l’intestin.  Cette pathologie provoque de multiples troubles, détruisant les tissus de l’intestin, bloquant le système digestif.

L’invagination intestinale aiguë touche principalement les nourrissons entre 5 mois et un an (surtout les garçons).  Ce phénomène nécessite une prise en charge en urgence dès qu’apparaît maux de ventre, sang dans les selles.

Le patient ne craint aucune séquelle si la pathologie a été diagnostiquée et traitée à temps.  Par contre, dans les 3 jours suivants l’apparition de la maladie, les chances de survie diminuent considérablement.

Les récidives sont rares, cependant, l’invagination intestinale peut réapparaître dans les premières années de la vie.

Causes de l’invagination intestinale aiguë

La cause de l’invagination intestinale aiguë n’est pas toujours connue.  Elle peut être due à une précédente complication, par exemple :

  • Inflammation des ganglions de l’abdomen.
  • Kyste ou polype

Symptômes de l’invagination intestinale aiguë

Les symptômes de l’invagination intestinale aiguë sont :

  • Douleur au ventre (pleure et crie insistants de la part du bébé)
  • Vomissements
  • Perte d’appétit
  • Fièvre
  • Sang dans les selles

Diagnostic et traitement de l’invagination intestinale aiguë

Consultez le médecin traitant ou rendez-vous aux urgences aux premiers signes de l’invagination intestinale.

Palper l’abdomen permet dans certains cas de trouver le boudin d’invagination  ; sinon une échographie permet de confirmer le diagnostic après avoir détecté la présence du « boudin » d’invagination.  Le boudin d’invagination renvoie à la partie repliée de l’intestin qui provoque la douleur.

En l’absence de sang dans les selles, un lavement peut suffire à réduire l’invagination. La pression du liquide permet à remettre les éléments en place.

D’autre part, une chirurgie est nécessaire ; l’invagination doit être manuellement réduite.