Qu’est ce qu’une greffe capillaire ?

De nombreuses questions se posent lorsqu’on parle de calvitie, en particulier de calvitie masculine. C’est logique, car les hommes souffre dans une large mesure de cette fameuse pathologie. Les greffes de cheveux sont la meilleure solution pour ceux qui souffrent de ce problème courant. Dans cet article, nous souhaitons expliquer en profondeur en quoi consiste la transplantation capillaire et pourquoi elle est la meilleure option pour mettre fin à l’alopécie.

Bien qu’elle soit d’intensité variable, la calvitie a une incidence de plus en plus élevée chez les individus jusqu’à 50 ans, car la population touchée a tendance à augmenter au fil des ans, de sorte qu’elle s’étend à tous les groupes d’âge, affectant notre population de différentes manières.

La perte de cheveux

La perte de cheveux influe sur la perte d’estime de soi, car la personne touchée commence à se sentir moins séduisante et moins sûre d’elle, allant jusqu’à éviter les relations sociales ou professionnelles les plus élémentaires. La calvitie a donc des conséquences importantes sur la vie et le bien-être des personnes touchées, augmentant l’isolement et la dépression. En outre, la calvitie est actuellement l’un des problèmes les plus courants qui touchent même la population jeune. Cette pathologie a des implications si profondes qu’elle dépasse la simple question esthétique et doit être traitée dans un cadre clinique, avec un suivi approprié.

Face à des problèmes d’alopécie, il est préférable de se faire évaluer par un professionnel de la santé comme https://lasducorps.com, qui vous donnera un diagnostic qui dictera le traitement à suivre. Il peut s’agir de produits topiques, de médicaments, de traitements capillaires et/ou de greffes de cheveux.

Mais sans aucun doute, le traitement le plus efficace, qui est le remède définitif à la calvitie, est la greffe de cheveux. Il est essentiel qu’un spécialiste effectue un bilan capillaire, vérifiant le degré de calvitie, la qualité du follicule et du cuir chevelu.

Bien entendu, l’héritage génétique joue un rôle clé dans la perte de cheveux. Ce processus peut être influencé par des facteurs externes qui l’aggravent (stress, alimentation, produits ou techniques de coiffure agressifs). Lorsque le problème est établi, la solution la plus efficace est la transplantation de cheveux, qui consiste à extraire des unités folliculaires saines de la zone donneuse et à les implanter ensuite dans la zone affectée.

Qu’est-ce que la transplantation de cheveux ?

La transplantation de cheveux, ou greffe capillaire, consiste à prélever des unités folliculaires de la zone donneuse (normalement la nuque) dans les zones où il n’y a plus de cheveux. De cette façon, il repoussera sans risque de rejet pour le patient. Aujourd’hui, grâce aux avancées technologiques dans le domaine de la transplantation capillaire, il est possible de récupérer la densité et la ligne de cheveux perdues.

La transplantation de cheveux doit être effectuée par une équipe médicale utilisant une technologie de haute précision et des équipements adaptés, afin de restaurer la densité capillaire dans les zones où le manque de cheveux est irréversible.

La procédure de transplantation est indolore car une anesthésie locale est administrée, ce qui élimine toute sensibilité dans la zone d’extraction et d’implantation. L’une des procédures les plus utilisées et les plus courantes est la technique FUE (Follicular Unit Extraction), qui donne de meilleurs résultats, car les unités folliculaires sont extraites et implantées une par une, ce qui garantit un aspect final naturel.

Cependant, le résultat final de la greffe dépend essentiellement de la qualité du matériel folliculaire, de l’équipement utilisé et du degré de spécialisation des professionnels qui la réalisent.

Quelles conditions doivent être remplies pour être candidat à une greffe de cheveux ?

Qui peut bénéficier d’une greffe de cheveux ? Le candidat idéal pour subir cette greffe de cheveux doit répondre aux exigences suivantes :

  • Avoir stabilisé leur alopécie, c’est-à-dire la perte de cheveux.
  • Connaître la raison de la calvitie afin d’essayer de l’arrêter avant de procéder à l’implantation (si elle est due au stress, à une mauvaise alimentation ou à d’autres causes). La greffe de cheveux doit toujours être la dernière option contre l’alopécie.
  • Le cuir chevelu et la qualité des cheveux du donneur doivent être bons pour que le résultat final soit celui souhaité.
  • Il est nécessaire d’avoir une densité de cheveux suffisante ainsi qu’un certain nombre d’unités folliculaires disponibles dans la zone donneuse pour s’assurer qu’il y a suffisamment d’unités folliculaires pour couvrir la zone atteinte d’alopécie.