Quel médecin choisir pour une expertise médicale ?

Il n’est pas rare qu’une personne réclame une indemnisation à la suite d’un dommage corporel qu’elle aurait subi. En réponse, son assureur peut solliciter une expertise médicale pour permettre à tous de se fixer avec précision sur l’état physique et psychique de la victime afin de déterminer la portée des charges auxquelles il faut faire face. Cependant, l’expertise médicale ne doit pas être confiée à un quelconque professionnel médical, car il s’agit d’une tâche délicate qui nécessite non seulement de l’expérience, mais aussi de la transparence. Cet article fait un tour d’horizon sur l’expertise médicale.

Qu’est-ce qu’une expertise médicale ?

Qu’est-ce qu’une expertise médicale ? La réponse à cette question peut paraître compliquée pour quiconque n’a jamais été victime d’accidents lui ayant laissé des séquelles. Retenez que, lorsqu’on dispose d’une assurance, il est normal de se tourner vers elle si l’on se retrouve victime d’un dégât corporel. Il peut s’agir d’un accident ou d’une erreur médicale. Généralement, la victime réclame un dédommagement, et le montant peut s’avérer plus élevé que la normale, en considérant l’ampleur des dommages en question.

Pour voir clair dans cette situation, on fait généralement recours à une expertise médicale. En clair, il s’agit d’un acte qui consiste à faire appel à des médecins experts pour réaliser des analyses sur la santé physique et mentale d’un individu afin de reconnaitre les préjudices auxquels il a été confronté. Pour l’assureur, cela représente une étape primordiale à entreprendre avant toute sorte d’indemnisation.

Quel médecin choisir pour une expertise médicale ?

Lorsqu’on fait appel à un medecin pour une expertise médicale, c’est qu’il s’agit d’un expert judiciaire ayant les qualifications et les diplômes nécessaires pour assurer cette action convenablement. Une fois les deux camps en accord, le médecin réalise l’expertise en étudiant de long en large le carnet de santé de la victime. Il faut donc que toutes les pièces justificatives de l’état de celui-ci soient réunies. Toutefois, des contradictions naissent souvent pendant cette opération.

En effet, de façon habituelle, quand on souhaite être indemnisé sur un préjudice, l’assurance fait recourt à une expertise médicale qu’elle confie au médecin qu’elle aurait choisi. Dans ce cas, la transparence n’est toujours pas de mise. Cela sonne comme une évidence en ce sens que le médecin en question est directement payé par son mandant.

Dans tous les cas, si à l’issue de l’expertise, vous pensez que la conclusion ne reflète pas l’état des dommages subits, vous êtes en plein droit de réclamer une contre-expertise. Pour cela, vous pouvez contacter un médecin de recours ou de victimes. Il s’associera au médecin délégué par votre assurance médicale pour réaliser une deuxième expertise. Si après cette démarche, vous restez en désaccord, il serait judicieux de solliciter un autre médecin, lequel ne sera pas cette fois lié ni à vous ni à votre assureur.

Expert médical : comment s’établit le rapport ?

Comment calculer l’indemnisation de ses préjudices corporels ? Cette interrogation reste légitime, mais il faut d’abord être fixé sur le rapport de l’expertise médicale réalisée à cet effet. Pour rappel, ce rapport s’établit 20 jours après les analyses par le médecin responsable de l’expertise médicale. Il se charge de faire un double rapport, pour que l’assureur et la victime puissent avoir chacun, un à leur possession. Ledit rapport prend en compte le déficit fonctionnel permanent, la durée de l’incapacité totale de travail, les souffrances subies par la victime, les préjudices esthétiques, etc. Une fois le rapport obtenu, vous pouvez être fixé sur le montant total qui vous sera versé sous forme d’indemnité en vous rendant sur le site de la société DVA expert. Vous y trouverez un simulateur pour réaliser le calcul en quelques clics.