La dermatite séborrhéique, qu’est-ce que c’est ?

C’est une maladie cutanée bénigne qui se caractérise par la formation de plaques rouges, accompagnées de squames, des cellules à la surface de la peau. Cette pathologie peut durer plusieurs années et elle évolue par poussées. Elle touche principalement le visage, le cou, les cheveux. Elle n’a aucun caractère de gravité, mais la dermatite séborrhéique doit être soignée

Elle est désagréable sur le plan esthétique

La dermatite séborrhéique touche entre 3 et 5% de la population. On ne connaît pas à l’heure actuelle l’origine de cette maladie cutanée. Les manifestations visibles s’apparentent quelquefois à celles du psoriasis. Il n’est donc pas toujours évident de les différencier. 

  • À cause du caractère des lésions présentent sur le visage, la dermatite a un retentissement sur la qualité de vie.
  • Elle touche entre l’adolescence et l’âge adulte avec un pic de fréquence entre 18 et 40 ans.
  • Six hommes pour une femme développent cette pathologie qui est très visible sur les zones grasses de la peau.
  • Le sébum entraîne une prolifération des cellules.

Soigner une dermatite séborrhéique 

Le traitement consiste à faire diminuer la prolifération des levures en utilisant des produits antifongiques. Ils existent sous forme de gels moussants. Lorsqu’elle atteint le cuir chevelu, elle provoque des pellicules et des démangeaisons. Des traitements spécifiques pourront être prescrits sur de courtes durées pour pallier aux désagréments. Il convient de respecter le pH de la peau et de ne pas utiliser des produits trop alcalins comme le savon de Marseille. Il n’y a pas vraiment d’aliments à éviter. Il suffit d’adopter une alimentation équilibrée afin de prévenir des carences. C’est sans doute la meilleure recommandation nutritionnelle. Il convient de limiter l’excès de sébum en maintenant une bonne hygiène corporelle. Évitez les produits qui agressent la peau et surtout, il ne faut pas toucher aux croûtes même si les démangeaisons sont fréquentes.