Améliorer la circulation du sang avec la compression médicale

Certaines personnes utilisent la compression médicale, principalement par le biais de bas, chaussettes ou collants de contention, pour leur confort, pour faire du sport et pour prévenir des maladies.

La compression médicale améliorent la circulation sanguine. Elle peut atténuer la douleur et le gonflement des jambes. Elle peut également réduire le risque de thrombose veineuse profonde (TVP) et d’autres problèmes de circulation. Les dispositifs de compression sont disponibles en différentes tailles et force de serrage, c’est pourquoi c’est généralement votre médecin qui vous prescrira son utilisation et sous quelle forme.

La compression médicale, pour qui, pour quoi ?

Certains athlètes, notamment les coureurs, les basketteurs et les triathlètes, portent des chaussettes et des manches de compression sur les jambes et les bras. La théorie inhérente à la compression est que pendant l’activité, une meilleure circulation sanguine aidera à acheminer l’oxygène vers les muscles, et le soutien aidera à prévenir les lésions tissulaires. Par la suite, la circulation sanguine et lymphatique renforcée aidera les muscles à se rétablir rapidement. Ils ne seront plus aussi endoloris et ils auront moins de crampes.

Les dispositif de contention aide également les personnes atteintes de certaines pathologies comme les varices principalement, dans le but d’éviter la thrombose.

On les prescrit donc pour :

  • Les personnes souffrant ou risquant de souffrir de problèmes de circulation, comme la TVP, les varices ou le diabète
  • Les personnes qui viennent de se faire opérer
  • Ceux qui ne peuvent pas quitter leur lit ou qui ont du mal à bouger leurs jambes
  • Les personnes qui restent debout toute la journée au travail
  • Les athlètes
  • Les femmes enceintes
  • Les personnes qui passent beaucoup de temps dans les avions, comme les pilotes

Si vous voulez en savoir plus nous vous conseillons vivement de consulter le site internet référence de la compression médicale
www.mes-jambes.com
.

Quel est le principe  ?

La pression que ces bas exercent sur les jambes aide les vaisseaux sanguins à mieux fonctionner. Les artères qui acheminent le sang riche en oxygène vers les muscles peuvent se détendre, ce qui permet au sang de circuler librement. Les veines reçoivent un coup de pouce qui repousse le sang vers le cœur.

Les bas de compression peuvent empêcher les jambes de se fatiguer et de devenir douloureuses. Ils peuvent également atténuer le gonflement des pieds et des chevilles, également aider à prévenir et à traiter les varices et les varicosités. Ils peuvent même empêcher d’avoir des étourdissements ou des vertiges lorsqu’on se lève.

Comme le sang continue à circuler, il est plus difficile pour lui de s’accumuler dans vos veines et de former un caillot. Si un caillot se forme et se détache, il peut voyager avec votre sang et se retrouver coincé dans un endroit dangereux, comme vos poumons par exemple. Les caillots rendent également plus difficile la circulation du sang, ce qui peut provoquer des gonflements, une décoloration de la peau et d’autres problèmes.

Quels types de dispositifs de compression médicale ?

Notez qu’il existe des bas, des chaussettes, des manches mais aussi des collants de contention. Tous adaptés à des besoins particuliers. Tous ces dispositifs extensibles sont spécialement fabriquées, bien ajustées, et serrent le membre (bras ou jambe) en douceur. Les bas de compression ou de pression graduelle sont plus serrés autour de la cheville et se relâchent à mesure qu’ils remontent le long de la jambe. Les manchons de compression ne sont que la partie tubulaire, sans le pied.

Les chaussettes et les manches existent en différentes longueurs pour couvrir différentes parties de votre corps. Pour la TVP, la plupart des bas vont juste en dessous du genou, mais vous pouvez aussi avoir des manchons de cuisses ou des collants.

Ils ont également différents niveaux de pression, mesurés en mm Hg. Les bas doivent être serrés, mais sans être douloureux. Une légère compression est généralement suffisante pour que vous soyez à l’aise sur vos pieds, au travail par exemple. Vous aurez besoin d’une pression plus importante et d’un ajustement plus ferme pour prévenir la TVP.

Les bas de contention thrombo-emboliques (TED), ou bas anti-embolie, sont conçus pour l’après-opératoire et lorsque vous devez rester au lit. Si vous pouvez rester debout et vous déplacer, les bas de compression graduée sont préférables.

Si vous avez besoin de ces bas pour des raisons médicales, votre médecin mesurera vos jambes et vous prescrira un modèle adéquate.

Comment les porter

Lissez les bas pour qu’ils soient bien à plat sur votre peau. Veillez à ce qu’ils ne soient pas trop longs. Ne pliez pas ou ne roulez pas les hauts, car cela peut les rendre trop serrés. Cela pourrait provoquer des problèmes de circulation sanguine ou vous couper la circulation comme un garrot.

Si votre médecin vous les a prescrit, vous voudrez probablement les garder la plupart du temps. Mais vous pouvez bien entendu les enlever pour prendre une douche ou un bain. Vous pouvez sans aucun problème porter des chaussettes, des pantoufles et des chaussures par-dessus des bas de contention. Demandez à votre médecin à quelle fréquence et pendant combien de temps vous devez les utiliser.